Un Guide pour Renoncer à l’Alcool en tant que Non-Alcoolique (Comment renoncer à l’alcool) PDF

Ainsi, l’argument court, n’est-ce pas inconsistant de préconiser l’abstinence d’alcool quand la gourmandise est un problème tout aussi important.


ISBN: B008CJ1E88.

Nom des pages: 137.

Télécharger Un Guide pour Renoncer à l’Alcool en tant que Non-Alcoolique (Comment renoncer à l’alcool) gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Ce petit livre s’adresse à tous ceux et celles qui aiment bien prendre un verre de temps à autre mais croient que leur vie n’est pas aussi riche qu’elle le devrait et soupçonnent l’alcool d’être la cause du problème. C’est pour les buveurs qui sont épuisés, qui ont la gueule de bois, sont de mauvaise humeur ou simplement un peu déprimés. C’est pour les curieux qui se demandent, même seulement pour un moment, ce que serait la vie sans prendre un verre – ou avoir besoin de prendre un verre.

Seriez-vous plus en forme, plus heureux et plus en santé? Auriez-vous plus de temps libre? Perdriez-vous du poids? Est-ce que vous seriez ennuyé – ou encore pire – perçu comme étant ennuyant? Est-ce que le fait de cesser de boire tuerait votre vie sociale ou est-ce que cela ouvrirait la porte d’un tout nouveau monde? Seriez-vous plus alerte et avec les idées plus claires ou ne seriez-vous qu’un autre « homme qui ne boit pas » et devrait généralement être évité dans les situations sociales?

Est-ce que c’est possible d’arrêter de boire? Y aura-t-il des effets secondaires? (probablement pas).

Voici les questions que j’explorerai et auxquelles je tenterai de répondre dans ce petit livre. Au fil du livre, je partagerai ma propre histoire, alors que j’ai bien profité de l’alcool durant ma vingtaine et pour la meilleure partie de ma trentaine. J’ai profité de tous les avantages (que nous examinerons sous peu) ainsi que les désavantages (que nous examinerons aussi). J’était un vrai bout-en-train et à première vue, la dernière personne qui pourrait avoir envie de laisser tomber l’alcool.

Presque deux ans plus tard, je suis toujours à jeun. Ce livre vous racontera comment j’ai fait, les batailles que j’ai dû gagner et comment je m’en suis sorti plus léger, plus en forme et plus heureux avec plein de temps libre et une lucidité mentale et perspective dont même un gourou indien serait fier. Bien sûr, ce n’est pas toujours fantastique d’être à jeun – mais je discuterai des sacrifices et comment vous pouvez les voir comme des dommages collatéraux à la guerre vers une vie plus riche et gratifiante.

Avertissement : ce livre n’est pas pour ceux qui ont une dépendance médicale à l’alcool ou en dépression clinique. Je ne suis pas un docteur et je ne désire pas empirer votre situation. Il est recommander de consulter un médecin si besoin.

Mais pour le reste d’entre vous – l’homme et la femme moyens qui aiment bien un petit verre – débutons!

Mais je suis prêt à jeter l’éponge parce que ce n’est pas juste pour nos 9 ans, bien qu’il ne soit pas méchant avec elle de devoir le voir boire CHAQUE JOUR, MAIS quand je pense à jeter l’éponge Bien sûr, je serais le seul à devoir quitter une maison que nous avons construite ensemble, car il l’a dit et c’est sur la terre de la famille, mais oui la maison a mon nom là-dessus. Preuve d’un effet structurel pour la densité de sortie d’alcool: une analyse multiniveau. Pour y remédier, les études futures sur l’impact des changements dans la densité des débits d’alcool devraient évaluer à la fois les résultats sanitaires et économiques, de sorte que l’impact économique de cette intervention puisse être évalué empiriquement.

Cependant, les singes qui manquaient leur mécanisme d’erreur de prédiction ont démontré un défaut révélateur. Soulagés de l’obsession de l’alcool, leur vie s’est inexplicablement transformée, ils en sont venus à croire en une Puissance Supérieure, et la plupart d’entre eux ont commencé à parler de Dieu. « (Douze et Douze, Deuxième Étape, page 29). Et ce n’est pas grave de changer d’avis sur la base de nouvelles informations. La vie est plus calme, plus laborieuse, plus réaliste que l’existence épique, tout-ou-rien que je m’étais faite.