Les Alpes, libres et sauvages PDF

Devrions-nous continuer à voir les montagnes comme des espaces naturels sauvages et dangereux, ou des extensions de notre environnement urbain? M. Peillex a en effet justifié son décret en affirmant que le Mont-Blanc n’est plus un lieu sauvage, mais une destination pour les foules de touristes et de guides, un «espace urbain de commerce». Le maire voudrait nous faire croire que les contours sinueux du Mont Les champs de neige supérieurs de Blanc et les buttes jonchées de fleurs sauvages sont maintenant conti- nus avec des trottoirs et des feux de signalisation jonchés de mauvaises herbes.

Continue reading