Notre-Dame de la Compassion PDF

Je vous invite à vous consacrer à mon Coeur Immaculé.


ISBN: 2740317433.

Nom des pages: 259.

Télécharger Notre-Dame de la Compassion gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

 » Ils ont contemplé Celui qu’ils ont transpercé.  » (Jean 19, 37). La Vierge Marie est le premier disciple du Christ et notre modèle. Vierge de douleur, elle est là, sans détourner son visage, forte parce qu’elle regarde Jésus et parce qu’elle garde foi en la Parole de Dieu. Plus que quiconque, Marie est celle qui peut compatir à nos souffrances et qui nous accompagne dans les difficultés de l’existence. Mère pleine d’amour, elle montre sa tristesse devant le mal moral de l’humanité et appelle les hommes à la conversion, comme à La Saiette. De grands saints : François de Sales, Thérèse de l’Enfant-Jésus et de grands papes : Pie XII, Paul VI, Jean-Paul II, ont médité sur la compassion de la Mère de Jésus qui a marqué la spiritualité de nombreuses congrégations religieuses et de confréries. La Vierge nous invite à nous engager au service de ceux qui souffrent physiquement, moralement et spirituellement. Pour cela, elle nous fait partager sa miséricorde, sa foi, sa force et son amour.

La vie là-bas semble avoir été heureuse et l’enseignement bon. Le monde continuera à souffrir de la peste et des calamités dans le monde entier. Je vous aime tellement, mes petits enfants, et je suis toujours avec vous, dans toutes les situations de vos activités quotidiennes, que vous souffriez ou que vous soyez heureux, je suis avec vous.

Le terrain pour la nouvelle église à Formby a été donné par Thomas Weld-Blundell d’Ince Blundell, qui a également donné 1500 € pour le coût du bâtiment et 100 € pour le mobilier de l’autel. La première pierre a été posée en 1863 et l’édifice a été inauguré le 14 août 1864 (la veille de la fête de l’Assomption) par l’évêque de Liverpool. Cette fois-ci, une fois le fond terminé, je me suis vu travailler sur les traits du visage. Les capitales des colonnes de la nef étaient à l’origine laissées en plaine, ne recevant leur enrichissement qu’en 1902 (lorsqu’un orgue fut également installé dans la galerie occidentale).