Lyotard et la philosophie du politique PDF

Cela n’a évidemment rien à voir avec la tabula rasa, avec ce que Descartes (en vain) voulait faire partir de rien de la pensée connaissante.


ISBN: 2841741877.

Nom des pages: 166.

Télécharger Lyotard et la philosophie du politique gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Les parenthèses qui encadrent le  » du  » de notre titre se veulent la trace d’une double oscillation : oscillation d’une part entre l’effort, très prégnant dans la philosophie française contemporaine, de délimitation du politique en ce qu’il a de plus propre et l’analyse tout aussi importante des formes de l’Etat de droit : oscillation d’autre part entre une philosophie dont le politique est l’objet, mais un objet parmi d’autres et une philosophie essentiellement définie par son statut politique. Au cœur de ce double balancement, Lyotard sera le nom propre d’une position singulière, qui fait du jugement et de la réflexion, en son acceptation kantienne, l’instrument d’une navigation créatrice de règles, d’une méditation sur l’irréductibilité du juste en même temps que sur sa nécessaire incarnation institutionnelle.

Dans le test de Turing, le niveau d’abstraction est fourni par le jeu de questionnement et la comparaison des deux joueurs au niveau de leurs capacités à comprendre les questions et y répondre de manière significative. Des versions du réalisme structurel dans la philosophie de la science soutiennent ce point de vue. Comparativement parlant, nous pouvons dire que la science «moderne», qui se caractérise cependant par un isolement radical par rapport à tous les autres jeux de langage qui forment le lien social et culturel, aura elle aussi recours à la narration, mais de manière reconnue.

La sophistique, largement définie, dépose la vérité en faveur de la critique généalogique, réduisant la philosophie à un genre discursif. Lorsque McLennan affirme que la philosophie de Badiou a le «léger avantage» sur celle de Lyotard, son verdict tourne autour de leurs caractérisations politiques et éthiques respectives de cette ouverture à l’événement. Plusieurs n’ont jamais été traduits en anglais. Le philosophe du XXe siècle rentra dans Kant par le chemin de «l’événement». L’événement de son siècle fut, pour Lyotard, l’Holocauste, événement qui arrêta l’histoire et obligea à écrire différemment «l’histoire».